Usurpation d’identité numérique : Philippe Risoli porte plainte

Publié par Sophie Garrigues  /   mars 06, 2014  /   Posté En bref  /   Pas de commentaires

usurpation identité numérique FotoliaUne page Facebook et trois comptes Twitter au nom de l’ancien présentateur du Juste Prix ont été signalés au Parquet. Censés être parodiques, ces comptes n’en faisaient visiblement pas mention. Des tweets agressifs et violents ont été recensés, pouvant nuire « à son image et éventuellement à la poursuite de sa carrière » d’après l’avocat de Philippe Risoli. Une mésaventure qui peut arriver à n’importe quelle personne connue, ou marque. L’usurpation d’identité, même numérique, est une pratique punie par le Code Pénal (article 226-4-1) et passible d’une amende de 15000 euros et d’une peine maximale d’un an de prison. Il est néanmoins possible de s’en prémunir, en s’assurant de posséder des comptes officiels sur les réseaux sociaux.

Source : PCimpact.com

Photo © Fotolia

Print Friendly, PDF & Email

A propos de Sophie Garrigues

Du community management, du brand content, le tout saupoudré d'e-réputation. Je veille près de la fenêtre et du radiateur.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*